Les cinq étapes pour faire son deuil

21 Mars 2013

 

La psychiatre Elisabeth Kübler-Ross a défini en 1969 « les cinq étapes du deuil » (Five Stages of Grief) qui décrivent les réactions psychologiques et émotionnelles associées à la perte d'un être cher.

 

 

 

 

 Ces cinq étapes pour faire son deuil sont :

  • Le déni, exemple : "Ce n'est pas possible, cela ne peut pas m'arriver à moi..."
  • La colère , Qui peut être dirigée contre soi ou contre un autre, exemple : "Pourquoi cela m'arrive-t-il et pas à un autre ? Qui m'a fait cela ? "
  • Le marchandage, "Faites que cela ne soit pas arrivé et en échange je ferais ceci... ou ne ferais plus cela..."
  • La dépression exemple : « Je suis trop triste pour pouvoir faire quoi que ce soit  »
  • L'acceptation de ses émotions, exemple : « J' accepte la mort de la personne aimée"

Si l'on accepte de faire ces cinq étapes de deuil, on peut "guérir" de la perte d'un être cher mais tout le monde ne fait pas forcément les cinq étapes et elles ne sont pas indispensables à tous.

L’accompagnement d’une personne de confiance, ami ou de la famille,  après la perte d'un être cher peut être d'une grande aide pour passer les étapes plus rapidement.

Elisabeth Kübler-Ross a écrit  : "Il n'y a pas de réponse type à la perte d'un être cher, car il n'y a pas de perte type d'un être cher".


"Notre deuil est aussi unique que nos vies. "

 

Le dernier livre d'Elisabeth Kübler-Ross : " Sur le chagrin et le deuil " écrit en 2004 en collaboration avec David Kessler présente les cinq étapes du deuil et analyse ensuite cette théorie à travers leurs expériences personnelles et professionnelles, et l'illustrent de nombreux exemples vécus.