Faire son deuil

15 Mars 2013

Il n'est vraiment pas facile de faire son deuil, il n'y a pas de recette miracle, chacun essaie de faire son deuil au mieux de ses possibilités.

Ce n'est pas la même chose de faire son deuil tout seul ou accompagné et entouré par les membres de sa famille ou les amis de l'être cher que l'on pleure.

Moi, j'ai dû faire mon deuil toute seule, le deuil  de mon ami, presque mon  frère et qui nous a quitté sans prévenir.
Comme je ne pouvais pas aller me recueillir sur place en sa mémoire, je suis resté chez moi, j'ai regardé les photos des souvenirs des meilleurs moments passés ensemble et j'ai essayé de lire des livres sur le deuil et la mémoire de ceux qui nous ont quittés.

J'ai beaucoup aimé certains poèmes qui m'ont aidée à faire mon deuil en partageant les émotions de ceux qui les ont écrits.

Pour vous aider vous aussi qui êtes en deuil d'un être cher, je viendrais vous en mettre un nouveau poème de temps en temps, voici le premier :

« Être fidèle à ceux qui sont morts,
ce n'est pas s'enfermer dans sa douleur.
Il faut continuer de creuser son sillon :
droit devant comme ils l'auraient fait eux-mêmes.
Comme on l'aurait fait avec eux. Pour eux.
Être fidèle à ceux qui sont morts,
c'est vivre comme ils auraient vécu.
Et les faire vivre en nous.
Et transmettre leur visage, leur voix, leur message aux autres. »

Martin Gray .  Le livre de la vie.